Selon le calendrier lunaire chinois, le sanfu est la période de 30 à 40 jours les plus chauds de l’année. En médecine chinoise, nous avons tendance à éviter un échauffement excessif pendant l’été. Cependant, il existe une pratique très ancienne mais encore très populaire en Chine d’aujourd’hui, basé sur le principe « en été, nourrir le yang, en hiver nourrir le yin » du Neijing Suwen (un texte médical de plus de 2500 ans).

La tradition dit que l’utilisation d’herbes chauffantes les jours les plus chauds de l’année nous permet de traiter la racine de la maladie et, ce faisant, de prévenir les symptômes avant l’arrivée de l’hiver. L’été est la meilleure période pour le corps humain, qui est plein d’énergie en ce moment et plus favorable de répondre aux traitements. L’application de certaines thérapies pendant sanfu (ventouses, acupuncture, moxibustion et plaques de réchauffement des herbes chinoises) pourrait aider à la prévention des maladies hivernales en profitant de la force du yang qi, qui est le plus fort pendant la période du sanfu.

Ce traitement est bon pour toutes les conditions causées par le froid tel que les allergies, l’asthme, la rhinite allergique, ainsi que de nombreuses autres maladies pulmonaires et respiratoires. Ceci est encore plus efficace pour les patients avec une constitution généralement faible incluant les personnes âgées et les enfants de moins de 14 ans qui souffrent de maladies respiratoires ou de d’arthrite provoquées par l’humidité et le froid.

En médecine chinoise, il est important que les patients reçoivent des traitements à chacun des sanfu pendant trois années consécutives pour bien traiter les conditions chroniques.

Mon petit conseil : en période de sanfu, évitez les aliments et les boissons froides et consommez à la place des aliments et des boissons tièdes.

Bon sanfu!
Larissa Dos Santos, Acupunctrice

Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail