514 507-7555 info@parcsante.ca

Par l’Association des Chiropraticiens du Québec, modifié pour le site
Le Poste de travail assis, un truc pour améliorer l’alignement global du corps en 8 étapes

La fin des vacances et la reprise du travail peuvent souvent causer de nombreux stress physiques. Savez-vous qu’une exposition prolongée à une mauvaise posture au bureau accroîtra grandement votre risque de blessure. Les huit étapes suivantes vous aideront à ajuster votre poste de travail de manière à retarder l’apparition de fatigue, de tensions et de douleur. Ainsi, vous pourrez garder la forme et la santé tout au long de l’année.

La posture et le poste de travail en 8 étapes

Étape 1 : Chaise

Hauteur: Assis sur votre chaise, ajuster sa hauteur de façon à ce que la hauteur de vos coudes égale la hauteur de votre clavier. Inclinaison du siège: Incliner de 5 ° vers l’avant le siège de votre chaise afin de faciliter la circulation sanguine dans vos jambes. Hauteur du dossier: Régler la hauteur du dossier de manière à ce que le support lombaire s’ajuste au creux du bas du dos. Inclinaison du dossier: Votre dossier devrait être droit ou légèrement incliné vers l’arrière. Ceci a pour but de diminuer la compression abdominale, d’alléger le travail des muscles du dos et d’améliorer la circulation sanguine des jambes. Distance du dossier: La distance entre le dossier et l’extrémité avant du siège doit être proportionnelle à la longueur de vos cuisses. Appui-bras: Ajuster la hauteur des appuis-bras pour que les avant-bras puissent s’y appuyer avec les coudes à 90 degrés. L’appui des coudes sur les appuis-bras de la chaise permet de diminuer la charge de travail et d’alléger la tension des muscles des épaules et des trapèzes.

Étape 2 : Repose-pied

Si une fois l’ajustement de votre chaise terminé vos pieds ne reposent pas à plat au sol, servez-vous d’un repose-pied.

Étape 3 : Écran

Distance de l’œil-écran: La distance entre vos yeux et l’écran devrait être environ la longueur de votre bras. Hauteur: Le haut de la partie vitrée de l’écran doit être à la hauteur de vos yeux. Position: L’écran devrait se situer face à vous. La tête ne devrait pas être penchée ni vers l’avant ni vers l’arrière.

Étape 4 : Clavier

Position: Le clavier devrait être placé directement en face de vous. Inclinaison: Ajuster les pattes escamotables du clavier de façon à ne pas « casser » le poignet. Les poignets devraient rester dans le prolongement des avant-bras. Appui-poignet: Idéalement, l’appui-poignet sert uniquement à reposer les poignets lors des pauses entre les séquences de frappe. À défaut de se munir d’appui-poignet, on devrait allouer un espace pour les poignets d’environ 5 cm entre le bord de la table et le clavier.

Étape 5 : Souris

Le bon emplacement de la souris vous évitera des douleurs inutiles à l’épaule, au coude et au poignet. Position: La souris devrait être située juste à côté du clavier et à la même hauteur. Le poignet devrait pouvoir reposer sur la table lors de son utilisation. Maniement: Il est conseillé d’utiliser le membre supérieur dans le déplacement de la souris plutôt que de concentrer l’activité uniquement au niveau du poignet. Ne serrez pas inutilement la souris dans votre main.

Étape 6 : Aménagement de la surface de travail

Matériel à la portée:Le matériel que vous utilisez fréquemment devrait se situer à l’intérieur d’une longueur de bras et pas plus haut que la hauteur de vos épaules. Téléphone: Toute personne utilisant de façon régulière le téléphone devrait se munir d’un casque d’écoute. Tenir le combiné entre l’oreille et l’épaule peut amener le développement à long terme de douleurs cervicales, de tensions dans les trapèzes, ainsi que de maux de tête.

Étape 7 : Éclairage et environnement visuel

Éblouissement et reflets sur l’écran: * Votre regard devrait être parallèle aux fenêtres. * S’il y avait trop de reflets sur votre écran, un filtre antireflet pourrait s’avérer nécessaire. Lampe d’appoint: Idéalement, l’intensité de la lumière devrait être faible sur l’écran et forte sur les documents consultés.

Étape 8 : Environnement physique

Dégagement de la chaise: L’espace autour de la chaise devrait être sans encombrement et procure un espace suffisant pour le déplacement de la chaise et de l’espace pour les jambes.

Pour d’autres exemples de bonnes postures, visitez la section Exercices, Postures: P1-P9 section Exercices.

Association des Chiropraticiens du Québec,
article modifié pour le site par Dre Annie Lalonde, Chiropraticienne

Je suggère régulièrement aux patients de se munir d’une chaise-ballon ou un sit-disc pour la maison ou pour le travail. Ils sont entre autre disponibles chez certains Jean-Coutu, Sport expert ou Canadian Tire à petit prix. Ils sont à la fois ergonomiques et permettent un renforcement de la colonne vertébrale sans fatigue. Ce sont des options vraiment géniales et confortables.
Share This