Parc Santé –Comment soulager les douleurs du Tunnel Carpien

by | Aug 1, 2019 | Chiropratique

Savez-vous que chaque année, près de 1 adulte sur 1 000 résidants à Montréal, subira une intervention chirurgicale pour ce syndrome1? Savez-vous également qu’environ 40 % de ces personnes n’ont eu recours à aucune autre forme de traitement médical avant d’être opérées parce qu’ils ne connaissent pas d’autres alternatives de traitement.
1L’incidence du syndrome du canal carpien selon la profession sur l’Île de Montréal et distribution des facteurs de risque, IRSST, 1996.

Qu’est-ce que le tunnel carpien ?

Le tunnel carpien est un passage étroit entouré d’os et de ligaments sur le côté de la paume de la main. Lorsque le nerf médian est comprimé, les symptômes peuvent inclure un engourdissement, des picotements et une faiblesse dans la main et le bras. Le syndrome du tunnel carpien, également appelé compression du nerf médian, est une affection qui provoque des engourdissements, des picotements ou une faiblesse dans la main.

Il se produit en raison de la pression exercée sur le nerf médian, qui court le long de votre bras, traverse un passage dans votre poignet appelé canal carpien et se termine dans votre main. Le nerf médian contrôle le mouvement et la sensation de votre pouce et le mouvement de tous vos doigts, à l’exception de votre petit doigt.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes peuvent varier d’une sensation de douleur, d’engourdissement, de picotement, de perte de sensibilité à la face palmaire du pouce, de l’index et du majeur. La personne souffrant du STC peut éprouver une perte de force et de préhension au niveau de la main, une douleur à la paume ou une difficulté à saisir les objets, même légers.

Les symptômes du tunnel carpien se manifestent de façon sporadique et sont plus importants la nuit ou lors d’activités manuelles. Un STC non traité pourra entraîner une augmentation des symptômes locaux et éventuellement irradier au coude et à l’épaule. Un examen clinique orthopédique simple peut établir si oui ou non vous souffrez de cette condition. Si vous avez des doutes quant à votre condition, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre chiropraticien.

Les causes

Le syndrome du tunnel carpien peut résulter d’une blessure ou d’une fracture au poignet, d’arthrite au poignet, de complications neurologiques d’un diabète ou de cause neuro vertébrale (vertèbres cervicales 5-6-7) pouvant amener le plexus brachial, ensemble de nerfs qui contrôlent le bras, à un mauvais fonctionnement des tissus composant le poignet. Cette situation amène généralement de l’inflammation qui envahit le tunnel carpien et compresse les nerfs et vaisseaux sanguins provoquant des engourdissements aux mains.

Par contre, le syndrome du tunnel carpien est le plus souvent causé par la répétition de certains mouvements de la main. Si vous travaillez beaucoup à l’ordinateur et que vous bougez toujours la souris avec la même main, vous êtes prédisposés à ce syndrome.

Traitement du tunnel carpien

Par des ajustements, il est possible de prévenir les compressions du nerf médian tout au long de son trajet du cou à la main. Par du travail musculaire et ligamentaire, il est aussi possible de favoriser la relaxation des tissus mous du poignet afin de libérer le nerf de la compression créant l’irritation.

Avant de ne plus être en mesure d’effectuer les tâches normales de la vie quotidienne, référez-vous à votre chiropraticien sans tarder. Il saura vous aider à diminuer la douleur et à retrouver votre force.

Faites des pauses dans les mouvements répétitifs

Que vous tapiez à la machine, jouiez de la guitare ou utilisiez une perceuse à main, essayez de régler un minuteur à l’avance pour 15 minutes. Lorsque le signal sonore retentit, arrêtez ce que vous faites et remuez vos doigts. Étirez vos mains et bougez vos poignets pour améliorer la circulation sanguine dans ces zones.

Ne pas fléchir vos poignets

Les chirurgiens du canal carpien conseillent d’éviter ce genre de travail qui a un rapport direct avec la flexion des poignets. Gardez vos poignets neutres afin que la circulation sanguine puisse se faire régulièrement.

Portez des attelles aux poignets

Garder vos poignets droits peut aider à soulager la pression exercée sur votre nerf médian. Les symptômes étant plus fréquents la nuit, le port d’une attelle le soir peut aider à soulager vos symptômes avant qu’ils ne se manifestent. Si les tâches répétitives au travail vous posent problème, vous pouvez également porter des attelles pour poignets pendant la journée.

Les vêtements de compression orthopédiques peuvent également être bénéfiques pour cette condition. Un des vêtements est spécifiquement adapté pour les problèmes d’épaules et d’avant-bras. Il permet d’adopter une meilleure posture et de réduire la pression sur les nerfs qui circulent dans les bras. Porté la nuit ou le jour ou les deux, le vêtement est un outil complémentaire pour mieux soutenir les soins donnés.

ü Soulagez la douleur nocturne en secouant doucement votre main et votre poignet ou en suspendant votre main sur le côté du lit.

Quand il est temps de consulter un chiropraticien

Si le traitement pour le tunnel carpien à domicile ne soulage pas votre douleur en une ou deux semaines, il est peut-être temps de consulter pour une évaluation complète de votre état de santé. Votre chiropraticien sera en mesure de déterminer s’il peut vous aider et si une collaboration interprofessionnelle est recommandée.

Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail