514 507-7555 info@parcsante.ca

Points de pression

Points de pression

Les points de pressions sont des pressions effectuées sur une petite zone, généralement sensible, pour diminuer la douleur locale, relâcher les tensions et augmenter la souplesse régionale. 

Ces petites zones sensibles sont parfois ressenties comme des nœuds, nodules rigides. Une pression légère est maintenue sans bouger et sans modifier la profondeur pour environ deux minutes avec les mains, les doigts ou un outil (balle de golf, balle de tennis, aki, balle de massage, super-balle, serviette).


Cette méthode crée un réflexe neurologique de relâchement du muscle que l’on peut ressentir comme une diminution de la douleur et de la tension. Lorsqu’on enlève la pression, il se crée également un reflux de sang qui nettoie en partie les déchets accumulés dans la région. 

Le reflux de sang et le relâchement de la tension permettent au muscle de regagner de l’oxygène et d’augmenter son endurance.

Étapes de guérison : 2 et +

En cas de blessures, ces exercices ne devraient être effectués qu’après un certain laps de temps. Les points de pression peuvent être effectués de l’étape 2 à 6 de guérison, soit de 5 jours à 4 semaines ou plus suivant l’apparition de la douleur ou la blessure. Ils doivent être confortables et sans douleur.

Étape1 :Aigüe-Inflammation, douleur récente, entre 0-5 jours ∕ Étapes 2 : Subaigüe-Inflammation, Cicatrisation, douleur ou non, entre 5 jours-4 semaines ∕  Étape 3 : Reconstruction-Nettoyage, douleur ou non, 3 semaines – 12 semaines ∕  Étape 4 : Stabilisation-Renforcement, sans douleur ou très peu, 6 sem et + ∕  Étape 5 : Coordination-Endurance, 9 sem et + ∕  Étape 6 : Entretient au quotidien.


Avant tout exercice
Il est donc bénéfique, avant de poser ses gestes, de consulter un chiropraticien ou un médecin. Obtenir un examen physique complet pour déterminer votre condition, les soins et les recommandations nécessaires vous permettra de poser sans risque ses petits gestes complémentaires et de choisir les bons exercices.


Il est important de cesser immédiatement l’exercice si l’on ressent un inconfort, de la douleur, des nausées, des étourdissements ou des picotements.

Page 1 of 2 12
Share This