Effets

Les points de pression bas du dos et aux fessiers permettent de soulager les tensions.  Elles réduisent les tensions dans la région lombaire, aux jambes, les douleurs aux pieds, les spasmes et crampes, les douleurs aux aines et hanches. Elles apaisent les points douloureux au bas du dos et aux fesses, le manque de souplesse générale, l’usure prématurée des articulations du bas du dos, du bassin, des hanches, des genoux et des pieds, les douleurs aux genoux et aux pieds.

Elles soulagent toute sorte de conditions telles que:

  • des entorses, des sciatiques, des raideurs au bas du dos
  • de la chondromalacie (usure prématurée des genoux), des bursites, des tendinites, des périostites, des épines de Lenoir,
  • des crampes menstruelles,
  • des jambes lourdes, le syndrome des jambes sans repos,
  • les pieds froids.

Les points de pression au bas du dos et aux fessiers améliorent la force et l’endurance du bas du dos et des jambes, l’énergie globale, la préservation des cartilages du dos et des membres inférieurs(arthrose). Elle joue aussi sur la densité des os (ostéoporose), la puissance des sauts, la distance de marche ou course, la force des chevilles, la coordination, la précision des mouvements, l’équilibre, la distance de frappe, le repérage dans l’espace.

Exécution

Étendu sur le dos, au sol avec une balle ou assis appuyé sur une chaise. Placer le bas de dos (zone sensible s’il y a) sur la balle. Tenter de se placer pour être confortable et pouvoir relâcher complètement. Ne pas bouger pour environ 2 minutes. Si la pression est sensible, elle ne doit jamais être ressentie comme une douleur supérieure à 7/10, 10 étant la pire douleur. La pression peut être sensible mais confortable. Si la douleur est supérieure, déplacer légèrement la tête ou cesser immédiatement. Bouger ensuite la tête de haut en bas 10 fois, puis sur les côtés 10x.

Fréquence

1-3 x par jour. 
Environ 2-3 semaines pour réduire la tension et la douleur.

Attention

Ne jamais poursuivre si vous ressentez une douleur, des engourdissements ou des étourdissements.
 Effectuez toujours des étirements, soit après chaque exercice ou après votre séance pour récolter le maximum de bénéfices et éviter les raideurs musculaires .

Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail