Effets

Les tractions de la mâchoire peuvent soulager les inconforts associés. Elles réduisent les tensions à la mâchoire, au cou et aux épaules,  l’usure prématurée des articulations du cou et des épaules. Elles aident à diminuer les raideurs musculaires, les points douloureux au cou et aux omoplates, les douleurs et craquements de la mâchoires et les déviations de la mâchoires.

Elles soulagent toutes sortes de conditions telles que:

  • des troubles de l’ATM
  • des torticolis, des maux de tête,
  • des douleurs aux épaules, des bursites, des tendinites,
  • les tunnels carpiens,
  • les étourdissements, les vertiges

Les tractions de la mâchoire améliorent la force et l’endurance du cou et des épaules, l’énergie globale, la préservation des cartilages du cou, la souplesse, l’élévation des bras, l’attention et la concentration, l’équilibre, le repérage dans l’espace.

Exécution

Les pouces placés dans la bouche sur les molaires du bas. Faire une légère pression avec les pouces vers le bas. Aussitôt qu’une tension est ressentie dans la mâchoire, cesser le mouvement et revenir à la position de départ. Effectuer le mouvement une dizaine de fois très lentement et dans le confort. Après quelques fois, le mouvement vers le bas peut être plus grand si la tension ressentie diminue. Prendre une pause de 30 secondes et bouger la mâchoire dans tous les sens. Recommencer une autre série de 10 mouvements puis bouger la mâchoire dans tous les sens.

Fréquence

1-3 x par jour. 
Environ 2-3 semaines pour réduire la tension et la douleur.

Attention

Ne jamais poursuivre si vous ressentez une douleur, des engourdissements ou des étourdissements.
 Effectuez toujours des étirements, soit après chaque exercice ou après votre séance pour récolter le maximum de bénéfices et éviter les raideurs musculaires .

Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail