514 507-7555 info@parcsante.ca

Vibromassages et Automassages

Vibromassages et Automassages

Le vibromassage est une des techniques les plus efficaces pour soigner et prévenir des blessures de toute région du corps et de la colonne vertébrale.

Utiliser la vibration sur une articulation permet au liquide de cette articulation de pénétrer dans le cartilage pour le nourrir. Elle permet aux petits tissus cicatriciels formés suite aux blessures et inflammations de se résorber doucement. Elle permet de nettoyer les déchets et les enflures accumulés. Elle permet d’allumer les capteurs de mouvements des articulations qui sont souvent plus silencieux quand l’articulation est tendue et raide. Des capteurs silencieux créent un manque de coordination dans les mouvements et des raideurs qui prédisposent à l’usure prématurée, à l’arthrose.

Utiliser la vibration et l’automassage sur un muscle permettent d’augmenter l’apport de sang et d’oxygène aux fibres du muscle. Elle permet également tout ce qui a été mentionné précédemment pour une articulation.

La seule région où l’on ne peut pas utiliser le vibromasseur est le cou. Un vibromasseur peut être acheté pour 30-50$ dans les magasins à grande surface.

Étapes de guérison : 2 et +

En cas de blessures, ces exercices ne devraient être effectués qu’après un certain laps de temps. Les vibromassages et automassages peuvent être effectués de l’étape 2 à 6 de guérison, soit de 5 jours à 4 semaines ou plus suivant l’apparition de la douleur ou la blessure. Ils doivent être confortables et sans douleur.

Étape1 : Aigüe-Inflammation, douleur récente, entre 0-5 jours ∕ Étapes 2 : Subaigüe-Inflammation, Cicatrisation, douleur ou non, entre 5 jours-4 semaines ∕ Étape 3 : Reconstruction-Nettoyage, douleur ou non, 3 semaines – 12 semaines ∕  Étape 4 : Stabilisation-Renforcement, sans douleur ou très peu, 6 sem et + / Étape 5 : Coordination-Endurance, 9 sem et + ∕  Étape 6 : Entretient au quotidien.


Avant tout exercice

Il est donc bénéfique, avant de poser ses gestes, de consulter un chiropraticien ou un médecin. Obtenir un examen physique complet pour déterminer votre condition, les soins et les recommandations nécessaires vous permettra de poser sans risque ses petits gestes complémentaires et de choisir les bons exercices.


Il est important de cesser immédiatement l’exercice si l’on ressent un inconfort, de la douleur, des nausées, des étourdissements ou des picotements.

Share This