La fasciite plantaire est une affection douloureuse qui touche le talon et la plante du pied. Elle est causée par l’inflammation de la bande de tissu très dense appelée fascia plantaire, qui tapisse le creux du pied et relie les orteils aux talons. Les symptômes courants comprennent une douleur vive ou une douleur lancinante sous le talon, particulièrement le matin après le lever ou après une période d’inactivité.

Cette condition est souvent liée à un excès de tension sur le fascia. Un traitement précoce, comprenant des étirements, des semelles orthopédiques et des exercices de renforcement des muscles du pied, aide substantiellement à réduire les symptômes et surtout prévenir une aggravation.

Causes

La fasciite plantaire est une inflammation de la bande de tissu appelée fascia plantaire, plus souvent à son insertion au talon. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à son développement ou l’aggraver, notamment :

L’âge avancé : Le risque de fasciite plantaire augmente avec l’âge.

Le surpoids : Un excès de poids exerce une tension excessive sur le fascia plantaire.

Les blessures antérieures : Les traumatismes mineurs ou les blessures au talon peuvent déclencher la fasciite plantaire.

L’activité physique intense mal dosée : Certains sports, comme la course à pied, le soccer, le tennis ou le basketball, lorsque pratiqués de manière trop intensive sans une bonne quantification du stress, peuvent causer une inflammation du fascia.

Les pieds pronateurs : Cette condition d’affaissement des pieds peut entraîner une tension accrue sur le fascia plantaire.

Le port de chaussures inadéquates : Des chaussures inappropriées (talons hauts, chaussures rigides et lourdes ou usées) peuvent contribuer à la fasciite plantaire en augmentant le stress au pied.

Une prise en charge rapide est essentielle pour éviter que la condition ne s’aggrave et ne devienne chronique.

Signes et symptômes

Les symptômes de la fasciite plantaire peuvent varier en intensité, mais incluent typiquement:

Douleur à la plante du pied: Particulièrement vive au niveau du talon, souvent plus intense le matin, après une période de repos ou après une activité physique prolongée. Une épine de Lenoir, soit un pic osseux au talon, peut également se développer et devenir sensible, quoique parfois asymptomatique.

Enflure et sensibilité: La zone touchée peut être gonflée et sensible au toucher. Raideur et diminution de la mobilité: Une raideur du pied et une diminution de sa mobilité sont fréquemment observées.

Sensations inhabituelles: Dans certains cas, une sensation de brûlure ou de picotements peut être ressentie. Des craquements ou des grincements peuvent également survenir lors des mouvements du pied.

Imageries

Les images d’imagerie médicale, telles que les radiographies et les échographies, peuvent aider à diagnostiquer cette condition. Les radiographies peuvent démontrer une épine de Lenoir ou des calcifications à l’insertion du fascia. Elles servent également à exclure d’autres problèmes osseux. Les échographies et les IRM permettent de visualiser directement le fascia plantaire enflammé et épaissi et peuvent détecter des déchirures ou des lésions du fascia plantaire. Ces techniques d’imagerie peuvent supporter un diagnostic qui reste avant tout clinique et peuvent guider le professionnel soignant à choisir le traitement approprié de la fasciite plantaire.

Image représentant une Fasciite plantaire

Approche de soins

Il est important de bien identifier tous les facteurs possiblement en cause. Il est important aussi d’obtenir un diagnostic d’un professionnel qualifié et autorisé à le faire. Il pourra ensuite vous orienter vers les types de soins les plus appropriés. Les milieux multidisciplinaires amènent une collaboration vraiment intéressante pour ces types de conditions afin que les changements soient plus rapides et durent longtemps.

Prévention et gestion du mode de vie

Heureusement, il existe quelques méthodes pour prévenir et gérer cette condition :

Adoptez un mode de vie actif en pratiquant des exercices d’étirement et de renforcement des muscles des mollets et des pieds. Portez des chaussures appropriées confortables et légères. Maintenez un poids santé pour réduire la pression sur vos pieds. Évitez les activités à impact élevé si vous ressentez de la douleur. Si les symptômes persistent, consultez un professionnel de la santé le plus tôt possible pour obtenir un traitement approprié et éviter la chronicité.

Exercices pour la fasciite plantaire

Voici des exercices simples mais efficaces pour aider à soulager la fasciite plantaire:

Étirements

  • Matin : Utilisez une serviette pour étirer le pied vers vous avant de sortir du lit.
  • Étirement contre le mur : Gardez un pied derrière, talon au sol, et penchez-vous vers le mur.
  • Étirement sur marche : Sur une marche, baissez les talons pour étirer les mollets.

Points de pression-automassage

  • Roulement : Avec une balle de tennis sous le pied, massez doucement le fascia plantaire en position assise.

Renforcement des mollets et muscles du pieds

Conseils

  • Réalisez ces exercices deux fois par jour, surtout le matin et le soir.
  • Écoutez votre corps : Évitez les mouvements qui provoquent de la douleur.
  • Pour les exercices de renforcement, augmentez progressivement la durée et la fréquence des exercices en portant attention à bien mesurer et planifier la progression.
  • Pour les sports, augmentez progressivement la durée et la fréquence des exercices en portant attention à bien mesurer et planifier la progression

Ces activités, en complément des soins mentionnés, favorisent la guérison. Consultez un professionnel pour une adaptation personnalisée et un suivi approprié.

Parc Santé Multiclinique

Si vous souffrez de fasciite plantaire, vous pouvez nous contacter pour être évalué et voir les options qui s’offrent à vous.

Fascite plantaire

Rendez-vous