L’Équation des blessures, un truc pour réduire les blessures devant l’ordinateur*.
Les blessures à l’ordinateur

Les tendinopathies aux coudes, les syndromes du tunnel carpien, les engourdissements aux mains et les douleurs aux mains sont des symptômes que l’on rencontre de plus en plus en clinique. Beaucoup de gens vont maintenant passer plus de 30 minutes consécutives devant l’ordinateur. Au delà de 30 à 60 minutes, on peut commencer à suspecter que des blessures de types STR (syndrome de travail répétitif) peuvent survenir. En fait, les blessures de types STR sont des blessures qui apparaissent lorsque les mouvements et besoins du corps ne sont pas respectés.

Il existe une équation qui aident les cliniciens et les ergonomes à déterminer le risque de blessures relié à un travail ou une posture. Nous pouvons tous utiliser cette équation pour analyser nous-même chacune de nos activités et réduire le risque de se blesser.

L’équation des blessures est :

B=F/A x n/r

B (blessure), F (force demandée), n (nombre de répétitions), A (amplitude du mouvement) et r (temps de repos)

Plus la force demandée est grande (F)
Plus le nombre de répétitions est grand (n)
Plus l’amplitude du mouvement est petite (A)
Plus le temps de repos entre chaque mouvement est petit (r)
Plus le risque de blessure augmente.

Par exemple, le travail à l’ordinateur est un travail à haut risque de blessure puisque 3 variables sur 4 sont présentes :
nombre de répétitions élevé (le nombre de clics ou de touches tapées).
petite amplitude de mouvement (le poignet et le bras ne bouge presque pas)
temps de repos petit (le temps entre les clics ou les touches tapées)

Truc : L’équation des blessures
-Écrire l’équation pour une activité que l’on juge à risque ou une activité qui est douloureuse.
-Noter quelles variables sont présentes.
-Voir comment modifier ses variables.

Par exemple, pour réduire les symptômes de tensions de plus en plus rencontrés devant l’ordinateur, on peut augmenter l’amplitude de mouvement en bougeant dans tous les sens le poignet, les doigts, les coudes, les épaules et le cou chaque 20 minutes pour 1-2 minutes.

Supports et vêtements

Il existe des supports, comme des bracelets portés aux avant-bras près du coude, qui peuvent aussi aider à réduire la tension directe aux tendons du coude. Modifier l’équation des blessures est par contre toujours plus payant.
Une autre option est le vêtement orthopédique. Celui pour les épaules et les avant-bras est conçu pour ramener les épaules dans un meilleur axe et amener plus d’oxygène du cou au bout des bras.Il existe donc plusieurs solutions pour soulager les blessures et symptômes du travail devant l’ordinateur.

« Quand je travaille avec mon portable, j’essaie d’appuyer mes notes au mur des 2 côtés de  l’ordinateur et je m’arrête aux 20 min pour bouger les bras, le cou et le dos en prenant de grandes respirations. Je peux travailler plus longtemps et plus concentrée. » Dre Annie Lalonde, chiropraticienne.

Pour d’autres exercices pour les poignets, coudes et bras :
Section Exercices/ Mobilisations/ M2 et M4

*Les femmes enceintes et les enfants peuvent faire ces exercices.


Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail