blessures au soccer

Faisant appel à mon passé de joueur de soccer en France, j’ai décidé de mettre en lumière les blessures souvent occasionnées lors de la pratique de cette activité. Durant mes 25 années de pratique en compétition, j’ai été confronté à de nombreuses blessures, de plusieurs natures. Voici en quelques lignes mon palmarès :

  • Claquage musculaire au quadriceps
  • Fracture du poignet
  • Fracture du péroné (ou fibule)
  • Triple fracture de la mâchoire
  • Fracture de l’omoplate (ou scapula)
  • 2 entorses au genou avec lésion des ménisques
  • Et de nombreuses entorses de chevilles…je crois que je n’ai rien oublié…

Il faut savoir que le soccer fait partie des disciplines qui causent le plus d’accidents sportifs, tous niveaux de pratique confondus. Cela s’explique par le nombre important d’adeptes, mais aussi par le risque souvent plus élevé de chocs et autres torsions, qui causent les blessures.

Le soccer cumule donc de nombreux risques de blessures car il alterne course à pied (risques musculaires voire tendineux) et contacts (fractures, ligaments…). 

La blessure est donc très fréquente pour tous les joueurs, rares sont ceux qui n’ont jamais été blessés que ce soit durant la préparation physique ou durant la saison !

Ces blessures peuvent se produire lors des entrainements, en compétition, seul ou provoquées par un adversaire.

Afin de rédiger cet article, le plus précis possible, je me suis basé sur une étude réalisée par l’UEFA, association regroupant les fédérations européennes de soccer. Publiée en 2015, elle recense les blessures des joueurs de soccer de 50 équipes de 18 pays différents, pendant 14 saisons. Plus de 12 000 blessures ont ainsi été enregistrées et référencées.

Comme nous nous en doutions, + 85% des blessures concernent les membres inférieurs. Les cuisses sont de très loin les plus touchées (notamment les ischios-jambiers, muscles à l’arrière de la cuisse) avec 30% des besoins de soin. Les genoux et les chevilles sont respectivement autant concernés avec 13% et 12%.

Emblacement des blessures

À ma grande surprise, 75% des blessures interviennent sans faute commise par l’adversaire.

Mais quelle est la nature de ces blessures?

Nous allons donc aborder les blessures les plus courantes chez les joueurs de soccer, professionnels ou amateurs, en loisir ou en compétition.

blessures en football

Pour en savoir plus sur les blessures musculaires, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur les blessures ligamentaires, cliquez ici.

Partager

Pour partager cet article, cliquez sur Facebook ou Gmail